Photo newsletter html 9

Comment créer une newsletter Html de A à Z 18/03/11



Que vous soyez hôtelier, gérant d’une chambre d’hôtes, d’un gîte ou même propriétaire d’un camping, proposer à vos clients une newsletter est aujourd’hui un excellent moyen pour développer votre activité webmarketing.

Mais attention, voyez aujourd’hui la newsletter comme un moyen de fidéliser votre clientèle. Ne croyez pas qu’il soit possible de prospecter de nouveaux clients. Depuis l’arrivée de l’emailing de masse, il y a déjà quelques années, la newsletter ne sert plus vraiment à prospecter, mais plutôt à fidéliser.

Proposez une newsletter à vos clients pour les inciter à revenir séjourner dans votre établissement. Mettez en avant, par exemple, des événements, vos promotions, vos nouveautés …

Vos sujets de communication sont quasiment infinis. Soyez original pour accrocher vos lecteurs.

Pour que votre campagne d’emailing est un réel impact, elle doit être extrêmement bien ciblée et doit proposer un contenu à forte valeur ajoutée pour le lecteur.

Ci-dessous, nous allons voir comment créer et envoyer une newsletter Html à votre base de données en 3 étapes.

Mais tout d’abord, nous allons voir :

Qu’est ce qu’une newsletter html ?

C’est une page Internet qui est envoyée à votre cible (votre base de données) par l’intermédiaire d’un logiciel ou d’un service de diffusion d’emails.

Pourquoi Html, parce qu’il est possible avec ce format d’intégrer des graphismes, des photos, images, des liens hypertextes …

Le html permet à votre newsletter d’être beaucoup plus attrayante qu’une newsletter classique. Cela induit dans la plus part des cas une amélioration significative du nombre de lecteurs, mais surtout une amélioration du nombre de clics à l’intérieur même de votre newsletter.

Comment créer une newsletter Html ?

I) LE TRAVAIL DE PRÉPARATION

Préparer vos visuels :

Idéalement, le poids de votre newsletter ne doit pas dépasser 200 ko, pour des raisons que nous verrons un peu plus tard dans cet article.

Il va falloir retailler vos photos, visuels, logos pour en diminuer leur taille et améliorer le temps d’affichage au moment de l’ouverture du mail dans la boite de messagerie de votre destinataire.

Utilisez pour cela un logiciel comme photoshop, ou un utilitaire très pratique qui ce nomme « Easy Thumbnails » . Vos images doivent faire seulement quelques Ko. Privilégiez, quand cela est possible, un format .gif.

Nommez vos images => exemple : photo-chambre-double.gif plutôt que => image_3.jpg

Dans le code html de votre newsletter, l’image est appelée de la façon suivante :

< img src= »http://www.example.com/photo.gif »alt= »tata »>

Il est impératif d’y renseigner la balise Alt. Si votre visuel représente une photo de chambre, renseigner la balise de la façon suivante :

< img src= »http://www.example.com/chambre-double.gif »alt= »Chambre double Gîte le Payanet »>

Pourquoi ? En remplissant cette balise, vous allez donner des informations importantes sur le contenu de l’image aux différents robots anti-spam.

Par ailleurs, dans le cas où les images ne s’affichent pas dans la boite de messagerie de votre client, la balise alt elle s’affiche et peut donc donner aussi des informations précieuses aux lecteurs.

Préparer vos textes :

Ecrivez à l’avance vos textes dans un document word ou autres, pour n’avoir plus qu’à copier/coller vos contenus dans votre éditeur Html, au moment de la création de votre template. (il faudra faire attention au problème d’encodage de vos textes, mais nous en parlerons plus en détail par la suite)

Choisir un service d’envoi de newsletter :

Il existe de nombreux moyens pour envoyer vos newsletters . Des services en ligne et des logiciels. Il est même possible d’envoyer des mailings html avec votre boite mail Outlook, nous verrons cela dans un prochain tutoriel.

Outlook est souvent utilisé par les petits hôtels, gîtes etc… pour des envois ponctuels sur des petites bases de données. Mais fonctionner de la sorte peut s’avérer très fastidieux et même risqué. Surtout si votre base de données dépasse les 500 contacts.

Si vous envoyez trop d’emails et trop souvent, votre fournisseur d’accès peut vous considérer comme un spammeur et clôturer votre compte.

Si votre base devient importante, il est préférable de faire appel à un service d’envoi d’emails. Ces services ont l’avantage de gérer les demandes de désabonnement et les changements d’adresses. Gain de temps assuré !

Comme nous le disions plus haut, il existe une multitude de services de ce genre à différents tarifs.

Depuis quelques mois, j’utilise un service qui se nomme Mailchimp. Il est extrêmement facile à utiliser (même s’il a l’inconvénient d’être en anglais) et offre une multitude d’options très pratiques comme les rapports statistiques, un auto-répondeur etc… Il est gratuit jusqu’à 1000 contacts et très peu onéreux si votre base supérieur à 1000 contacts. Il facilite la gestion des abonnés ! Je vous le conseille fortement. Un tutoriel sur son utilisation est en cours de préparation, alors Keep in touch !

Il existe aussi des logiciels que vous pouvez installer sur votre ordinateur comme etarget ou sarbaccane, mais je ne vous les conseille pas particulièrement.

II) LA CRÉATION DE VOTRE TEMPLATE

Le template est la trame qui va vous servir de base pour créer votre newsletter.

Vous pouvez soit utiliser un template déjà existant. Il en existe des gratuit (Mailchimp en propose ainsi que Campaign Monitor ) et des payants. Soit créer votre propre template. L’avantage de cette solution, est que vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

Pour créer vous même un template, vous avez besoin d’un logiciel ou d’un éditeur Html comme notepad ++ (gratuit) ou dreamweaver (payant).

Pour créer votre template, il faudra respecter certains standards propres au Html pour que votre newsletter soit compatible avec un maximum de boite de messagerie. (outlook, gmail, hotmail etc…) Et oui, il ne faut pas oublier que tous vos contacts n’utilisent pas la même boite de messagerie. C’est ce qui fait le charme de la newsletter html

  • La largeur de votre newsletter ne doit pas excéder 650 pixels, car l’affichage de votre message dans une boite de messagerie est plus étroit que dans un navigateur web.
  • Le poids de votre newsletter ne doit pas excéder 200ko comme nous avons pu le voir plus haut dans l’article. Une newsletter trop lourde peu avoir des conséquences fâcheuses. Soit la newsletter ne passe pas les filtres antispam, soit si elle passe, elle mettra trop de temps à s’afficher et il y a de fortes chances pour que le lecteur n’ai pas la patience d’attendre !
  • Le Html de votre newsletter se code de façon un peu Archaique. Vous devez le plus souvent utiliser des Tableaux pour imbriquer vos photos et textes. Pour cela utilisez les balises table, tr et td.
  • Utiliser un éditeur de texte comme notepad++ ou dreamweaver pour éviter les problèmes d’encodage, notamment si vous copier/ coller directement depuis word vos contenus.
  • Mettre un lien avec comme ancre texte, « Si vous ne visualisez pas cette newsletter, cliquez sur ce lien pour visualiser la version en ligne ». Cela permet au lecteur de pouvoir visualiser la newsletter en ligne s’il y a un problème d’affichage dans la boite de messagerie. Votre taux d’ouverture sera amélioré.
  • Une fois votre newsletter crée, n’oubliez de l’envoyer elle aussi vers votre serveur.
  • Les liens de vos images doivent être des liens absolus. Cela permet au seveur de localiser vos images. La différence entre des liens relatifs et des liens absolus est la suivante :
  • Lien relatif :

    < img src= »images/photo.gif »>

    Lien absolu :

    < img src= »http://www.example.com/images/photo.gif »>

Pour obtenir des liens absolus, il faut héberger vos images soit sur le serveur de votre site internet soit sur un serveur externe (nous verrons dans un prochain tutoriel comment héberger vos photos sur Flikr)

Transférez vos photos sur le serveur de votre site Internet à l’aide d’un client FTP comme Filezilla et ensuite récupérer les urls.

Je préconise de travailler de la façon suivante :

Créer un répertoire nommé newsletters à la racine de votre site pour y placer toutes vos images et vos différentes newsletter.

http://www.examples.com/newsletters/images/photo.gif

Si vous faites cela, n’oubliez pas de protéger votre dossier pour qu’il ne soit pas accessible aux internautes ! (voir méthode pour protéger un dossier)

Exemple : si vous nommer votre template edition1.html vous devez pouvoir visionner votre newsletter à l’adresse suivante => http://www.example.fr/newsletters/edition1.html

III) L’ENVOI DE VOTRE NEWSLETTER

Avant l’envoi proprement dit de votre newsletter, voici quelques conseils pour améliorer la délivrabilité de celle ci auprès de vos lecteurs. Ne pas être considéré comme un spam par les filtres anti-spam de messagerie sera votre principale préoccupation dans cette partie.

L’objet de votre mail :

  • Il est préférable qu’il n’excède pas les 30 caractères
  • Ne pas y mettre trop de majuscules
  • Ne pas utiliser de mots commerciaux, avec répétition. Eviter les termes gratuits, % de réduction, promotion, vous avez gagné !, cadeau)
  • En général, seulement une vingtaine de caractères est affiché dans les boites de messagerie. Soyez court et efficace pour donner l’envie aux internautes de cliquer pour ouvrir votre newsletter
  • Soyez original

L’expéditeur :

  • Mettre le nom de votre société pour que l’internaute sache de qui vient la newsletter
  • Exemple si vous êtes un gîte, mettre en nom d’expéditeur « Gîte le Payanet »

Le contenu de la newsletter :

  • Limiter le poids de votre newsletter pour qu’elle s’affiche rapidement au moment de l’ouverture
  • Respecter le proportion Texte/Image. Environ un tiers de texte pour deux tiers d’images
  • Utiliser les balises Alt, elles permettent de donner des informations précieuses aux filtres anti-spam sur la nature des visuels utilisés, mais aussi permettent de donner des indications aux lecteurs dans le cas où les photos se s’afficherait pas
  • Ne pas insérer de javascript, ni de vidéo (format flash)
  • Insérer en haut ou en bas de page un lien de désabonnement
  • Communiquer vos coordonnées, ainsi que votre numéro de déclaration de vos fichiers à la CNIL (si vous en avez un)
  • Mettre tous vos liens en absolus
  • Optimiser le rapport Lien/Contenu. Ne mettez pas trop de lien dans la newsletter si votre contenu n’est pas important
  • Vous pouvez personnaliser vos newsletters, en ajoutant le nom, l’adresse mail … du destinataire. Cela dépend des possibilités que vous offres votre service d’envoi

Conseil : ne jamais envoyer une newsletter avec seulement une image et pas de texte. Vous seriez directement considéré comme un spammeur.

Envoi :

Question de bon sens, n’abusez pas des envois. 1 fois par mois pour une même base est suffisant pour des particuliers. Je conseille d’envoyer une première fois votre lettre d’information, et de renvoyer une deuxième fois la semaine suivante, aux personnes n’ayant pas ouvert le mail. Je teste ce fonctionnement depuis plusieurs années et cela améliore considérablement mon taux d’ouverture sans sur solliciter ma liste de diffusion.

Testez votre news en l’envoyant sur différentes boites de messagerie. (hotmail, gmail, outlook …)

Cela vous permet de vous assurez que votre newsletter s’affiche correctement sur toutes les boites de messagerie. Si ce n’est pas le cas faites les réajustements nécessaires. Personnellement, j’ai ouvert un compte de messagerie sur plusieurs boites pour faire les tests.

Conclusion

Voilà, vous êtes maintenant prêt pour envoyer votre newsletter.

Dans l’emailing, l’expérience à un rôle fondamental, vous apprendrez au fur et à mesure de vos envois à faire des réajustements pour optimiser la délivrabilité de votre news, et augmenter vos taux d’ouverture.

N’oubliez pas que bien cibler ses envois est la clé de la réussite d’une campagne d’emailing.

Je n’ai pas pu citer tous les facteurs qui permettent d’améliorer votre taux de délivrabilité, pour en savoir plus, je vous conseille de lire les articles connexes ci-dessous.

Articles connexes :

VN:F [1.9.13_1145]
Rating: 4.8/5 (16 votes cast)
Comment créer une newsletter Html de A à Z, 4.8 out of 5 based on 16 ratings

Articles relatifs


Vous pouvez laisser une réponse, ou Rétrolien depuis votre propre site.

9 Les réponses pour cet article

 
Arthur avril 21, 2011 Réponse

Bonjour,

Je suis confronter aux problèmes de réajustement nécessaires » dont vous parlez lors de l’envoie de la newsletter et que cette dernière ne s’affiche pas correctement selon d’où on l’ouvre. J’ai par exemple fait le tes en l’envoyant sur ma boite de messagerie. En l’ouvrant avec Windows Live Mail, pas de problème, elle s’affiche. En l’ouvrant directement de mon adresse hotmail sur internet, cette même newsletter ne s’affiche pas. Pourquoi? J’ai essayé de me l’envoyer sur mon adresse Gmail, elle ne s’affiche pas non plus. En revanche, sur Outlook dont l’adresse relative est mon adresse Gmail, celle-ci s’ouvre bien. Y a t-il une solution?

Merci d’avance,

Arthur

 
admin avril 25, 2011 Réponse

Bonjour, Tout d’abord, merci pour votre commentaire.
Le fait que votre newsletter s’affiche mal ou ne s’affiche pas dans une boite de messagerie peu dépendre d’un grand nombre de facteurs. Je ne connais pas votre cas, ni la structure et la manière dont vous avez construit votre newsletter html, mais il est possible que cela vienne du fait que les clients gmail et hotmail n’affichent pas les images par défaut quand on visualise une newsletter. Cependant, il faudrait que vous me donniez plus d’informations. Car cela peut venir aussi du fait que vos liens ne sont pas des lien absolus, ou que votre template n’est pas bien construit.
Comme je le dis dans mon article, pour être sur que les internautes puissent lire votre newsletter, n’hésitez pas à mettre un lien « Cliquez sur ce lien pour visualiser la version en ligne de notre newsletter ».

 
Nicolas from chambre d'hôtes août 8, 2011 Réponse

J’ai une question , comment s’assurer que ces envois mails massifs ne vont résulter en une longue série de mails atterrissant dans les boites de courrier indésirables ?

 
admin août 15, 2011 Réponse

@Nicolas Pour s’assurer que vos emails arrivent bien dans la boite de messagerie de vos destinataires, il faut choisir des prestataires compétents qui la plus part du temps développent des relations privilégiées avec les fournisseurs d’accès Internet. Vous améliorerez considérablement la délivrabilité de vos campagne d’emailing. Exemple de prestataires, emailvision, dolist.net, mailchimp etc…
Il y a d’autres points à respecter pour éviter que vos mails ne tombent dans les courriers indésirables, que je cite dans l’article (ratio image/texte, Objet, Contenu etc…)

 
Nicolas from chambre d'hôtes août 19, 2011 Réponse

Merci pour votre réponse.

 
Emailing voeux 2012 novembre 17, 2011 Réponse

Merci pour ce véritable tutoriel de pro !

A l’approche de la fin de l’année, le moment est idéal pour envoyer une newsletter ou un emailing de voeux à votre base de données clients. Pourquoi ne pas en profiter pour y glisser une promo « early bird » sur les réservations de vos chambres et locations ?

A vos voeux électroniques !
Aurélie

 
Emilie décembre 22, 2011 Réponse

Bonjour, j’utilise un service surement similaire à mailchimp, yourmailingprovider qui à l’avantage d’être en Français. Je suis confronté à une problématique que je vous soumet et que mailchimp ne semble pas résoudre pour autant d’après mes recherches dans la FAQ : comment faire pour être quasi sûr que les destinataires de mon mailing puissent visualiser les images directement dans le corps du mail sans cliques pour les télécharger ? Certains semblent y arriver, a la vue des newsletters que je reçois, mais comment s’y prendre simplement ?
Merci d’avance pour vos lumières,
Emilie

 
admin décembre 22, 2011 Réponse

Bonjour @emilie, vos destinataires verront les images directement dans le corps du mail, s’ils ont bien paramètré leur boite de messagerie pour autoriser l’affichage des images. Voici un exemple pour window mail, http://assistance.orange.fr/les-images-contenues-dans-le-message-ne-s-affichent-pas-avec-windows-mail-2414.php , mais c’est la même chose pour les utilisateurs d’outlook ou de gmail.
Mailchimp est un excellent service qui permet d’avoir des taux de délivrabilité très performants. Cela peut aussi dépendre de la qualité de l’intégration Html de votre newsletter.

 
Kenza août 29, 2012 Réponse

Bonjour,

J’ai créé une newsletter avec mailchimp et je l’ai envoyé sur ma boite propre boite mail pour test. J’arrive à la visualiser mais avec des défauts. Pour cela, il faut que j’insère un lien sur « si vous ne parvenez pas à visualiser ce mail correctement cliquez ici ». Le problème c’est que je ne sais pas quel lien y associer? Une personne peut me renseigner?
Et je ne sais pas comment utiliser le lien « se désabonner ».

Merci par avance.

Kenza

Laisser une réponse

Fermer commentaire popup

Laisser une réponse



Votre référencement commence ici !

Pour obtenir un beau lien avec l'ancre optimisée de votre choix, utilisez la syntaxe Nom@vos mots clés (ex: Mathieu@gîte Nice) dans le champ "Nom"

Partage cet article sur Twitter et ton commentaire passera en DoFollow !





Votre référencement commence ici !

Pour obtenir un beau lien avec l'ancre optimisée de votre choix, utilisez la syntaxe Nom@vos mots clés (ex: Mathieu@gîte Nice) dans le champ "Nom"

Partage cet article sur Twitter et ton commentaire passera en DoFollow !